Randonnées‎ > ‎

Cotations


Les itinéraires sont présentés par une appellation (promenade, randonnée, trekking, course alpine), un intitulé (nom de la randonnée) et une cotation de difficulté. L'appellation renseigne sur l'équipement et le niveau physique nécessaire :

On part en promenade avec de simples baskets, sans ravitaillement, sauf peut-être un parapluie si un nuage menace, on reste sur des chemins faciles. Convient à toute personne capable de marcher 2 h.

La randonnée dure une journée ou deux, on met de bons souliers de marche et on prépare un sac avec du ravitaillement et des habits de rechange. On marche entre 4 et 6 h par jour.

On se prépare pour un trekking, on prévoit de passer plusieurs jours avec le  contenu de son sac à dos, on s'équipe pour affronter les imprévus du trajet. On marche 6 à 8 h par jour pendant plusieurs jours avec un sac chargé et de solides souliers.

Une course en montagne requière un équipement complet, compris baudrier, piolet et crampons. Les clients connaissent leurs capacités physiques et savent se comporter en haute montagne. 

L'intitulé résume de manière explicite, parfois poétique, le tour effectué ou le thème abordé dans la randonnée. 

La cotation officiel indique les difficulté technique du chemin. Voici quelques exemples:

Promenade : "Le sentier nature Zau Zoura" T2

Randonnée : "Le tour des Mountets"  T3

Trekking : "Le tour du Cervin"  T3

Course en montagne : "Le pigne de la Lex" T5

Système adopté par Annitrek basé sur le dictionnaire, l'usage, et les cotations du CAS

T3 jusqu'à la croix, cabane du Grand Mountet à Zinal.


T1 Randonnée
  
Sentier bien tracé. 
Si balisé aux normes de la FSTP:  jaune 
Terrain plat ou en faible pente, pas de risques de chute. Aucune exigence, convient en baskets.
L‘orientation ne pose pas de problème, en général possible même sans carte.


T2 Randonnée en montagne
  
Sentier avec tracé ininterrompu. 
Si balisé FSTP: blanc-rouge-blanc. 
Terrain parfois raide, risques de chute pas exclus.
Avoir le pied assez sûr. Chaussures de trekking recommandées. 
Capacité élémentaire d‘orientation.


T3 Randonnée en montagne exigeante
  
Si balisé: blanc-rouge-blanc.
Sentier pas forcément visible partout dans le terrain. 
Les passages exposés peuvent être équipés de cordes ou de chaînes. Event. appui des mains nécessaire pour l‘équilibre. Quelques passages exposés avec risques de chute, pierriers, pentes mêlées de rochers sans trace.
Avoir le pied très sûr. Bonnes chaussures de trekking. Capacité d‘orientation dans la moyenne. Expérience élémentaire de la montagne.



T4 Randonnée alpine
  
Trace parfois manquante. 
Si balisé:blanc-bleu-blanc
L‘aide des mains est quelquefois nécessaire pour la progression. . Terrain déjà assez exposé, pentes herbeuses délicates, pentes mêlées de rochers, névés faciles et passages sur glacier non recouverts de neige. Etre familier du terrain exposé. Chaussures de trekking rigides. Une certaine capacité d‘évaluation du terrain et une bonne capacité d‘orientation. Expérience alpine. En cas de mauvais temps le repli peut s'avérer difficile.



T5 Randonnée alpine exigeante
  
Souvent sans trace. Passages d‘escalade faciles. Si balisé:blanc-bleu-blanc 
Terrain exposé, exigeant, pentes raides mêlées de rochers. Glaciers et névés présentant un risque de glissade. Chaussures de montagne. Evaluation sûre du terrain et très bonne capacité d‘orientation. Bonne expérience de la haute montagne et connaissances élémentaires du maniement du piolet et de la corde.



T6 Randonnée alpine difficile 

La plupart du temps sans trace, passages d‘escalade jusqu‘à II. Non balisé. 
Souvent très exposé. Pentes mêlées de rochers délicates. Glaciers avec risque accru de glissade. Excellente capacité d‘orientation.Expérience alpine confirmée, habitude de l'utilisation du matériel technique d‘alpinisme.



Comments